Comment faire un site internet d’expert-comptable

Image de marque et site internet d’expert-comptable

Le site internet reste indispensable pour un cabinet. L’image de marque devient fondamentale et l’internet reprend une place beaucoup plus importante qu’il y a quelques temps encore.
Certains se disent qu’il en faut un mais que ce n’est pas important, d’autres se disent qu’il faut présenter ce qu’on sait faire peu importe comment, pour d’autres encore c’est le media central de leur image de marque.
Evidemment l’approche de fabrication, d’élaboration et d’efficacité est très différente en fonction de ces positions. Passons en revue les possibilités et leurs intérêts.

Les méthodes simples et pas chères

Avec la standardisation des outils et des sites internet, on peut trouver de nos jours ce qu’il faut.
D’une part il y a des plateformes comme wix qui proposent de fabriquer son site simplement, il y a aussi des outils, qui, avec un peu de pratique, peuvent être à la portée de certains soit pour la fabrication complète soit pour la mise à jour uniquement. Il ne faut pas trop rêver, ce n’est pas particulièrement adapté à la profession comptable, cela reste plus réservé au commerçant ou à l’indépendant débutant. Pourquoi, cela semble-t-il une piste à abandonner ?
Dans un marché concurrentiel qui s’accélère, il n’y a plus de place à l’amateurisme. La concurrence, elle est entre cabinets pour les clients mais elle l’est aussi pour la captation de collaborateurs.
La concurrence entre cabinets, nous en sommes encore aux prémices mais la facture X est en train d’accélérer cette concurrence avec les cabinets online, les startup de la comptabilité, les fintech et les potentiels entrants et aussi des cabinets traditionnels qui s’emparent du sujet et essaient de rivaliser.
Pourquoi ces outils ne semblent pas être les plus pertinents. Ils ne permettent pas, notamment pour ce qui est des plateformes de gérer suffisamment bien l’ergonomie, la charte graphique, le design, le référencement et la différenciation. Qui plus est il faut y passer un peu de temps, à chacun son métier pour être efficace dans son activité. Pour ceux qui ne veulent ni dépenser d’argent pour leur site, ni concourir, cela peut rester la solution.

Les sites de substitution

Avec l’avènement des réseaux sociaux, la profession a la possibilité d’automatiser les flux d’informations et les concentrer sur un site. Ce n’est pas à proprement parlé un site car nous n’y retrouvons pas les caractéristiques indispensables que sont la présentation détaillée du cabinet et de ses offres, les aspects de recrutement ainsi que l’UI (desgin),l’UX (expérience client).
Autres possibilités, les plateformes de référencement pour expert-comptable qui permettent quelques éléments de présentation rapides du cabinet.
Ces deux possibilités ne permettent évidemment pas de remplacer les sites internet de cabinet, cela ne peut être considéré que comme un complément ou un axe différent de référencement.
Cela reste néanmoins le minimum requis si le cabinet ne cherche pas à se mettre en valeur auprès des potentiels clients ou collaborateurs et cherchent uniquement soit du flux d’information ou un référencement partiel en fonction des outils utilisés.

Les sites standards pour experts-comptables

Il y a deux grandes écoles pour la profession, le site standard standard, tout le monde a le même mais avec un contenu différent et le standard adapté, différent à chaque fois mais avec une structure prédéfinie.
Concernant le standard/standard, c’est très basique et cela revient un peu au même que les méthodes évoquées précédemment simples et pas chères, sauf que là, c’est sous-traité et un effort plus poussé sur le référencement est possible. Les autres sites standard, présentent souvent l’intérêt d’un rapport qualité/prix intéressant. C’est du standard, avec en général des pages types mais avec une charte graphique qui peut être respectée, un design moderne. La difficulté concerne la maintenance et la mise à jour non pas du contenu mais de la technologie. C’est pour cela que pour ce genre de site, il faut privilégier l’abonnement incluant l’ensemble de ces prestations, l’option qui consiste à acheter son site et le mettre à jour au niveau du contenu tout seul, limite cette capacité d’adaptation si importante de nos jours avec la perpétuelle évolutivité des technologies.
Le standard/standard est donc à éviter comme indiqué précédemment mais est tout à fait possible pour les mêmes raisons, c’est-à-dire adapté pour ceux qui ne veulent ni dépenser d’argent pour leur site, ni concourir.
Les autres sites standard sont un juste milieu intéressant pour la profession à partir du moment où le niveau d’exigence n’est pas trop élevé.

Le site internet sur mesure

C’est évidemment la meilleure solution, la plus adaptée aux besoins du cabinet mais aussi la plus chère.
Toutes les règles de l’art vont être respectées, l’accent va être mis sur l’UI et l’UX, sur une image de marque très élaborée avec une charte graphique en cohérence.
Cela va aussi prendre davantage de temps pour la réalisation car à la fois des étapes préliminaires sont nécessaires mais aussi la fabrication est plus complexe et plus lourde.
L’acquisition est la règle dans ce genre de site mais bien sûr avec une maintenance pendant un laps de temps défini. A l’issue, il faut repenser l’ensemble des éléments et repartir sur de nouvelles bases.
C’est ce qui est adopté pour les cabinets importants en taille ou les cabinets de nouvelle génération online, startup ou fintech mais aussi pour ceux qui veulent un Marketing affirmé et concurrentiel.

Le site internet redevient un socle important du Marketing cabinet

Le dernier congrès de l’ordre avait accès son thème sur les 3 M : marque, marketing, management, à l’aulne de cela, difficile de sous-estimer le site internet et l’image de marque qu’il dégage du cabinet et son attractivité. Chacun son approche sur le sujet mais dans tous les cas, ne pas sous-estimer l’impact extérieur de ce qui est vu sur internet du cabinet.
Dans un prochain article sur ce thème, nous vous parlerons du référencement.